Hydrocyclones Hydrovortex

Les hydrocyclones sont des machines destinées principalement à la séparation de suspensions solide – liquide, et ils sont utilisés industriellement dans presque tous les secteurs.

AMP® propose une large gamme de modèles et de tailles d’Hydrocyclones. Ils sont fabriqués selon deux types d’exécution : polyuréthanne ou polymères (conception intégrale) ou construction en acier élastomère à carcasse métallique et revêtement intérieur dans différents types d’élastomères, selon l’application. Des hydrocyclones en matériaux spéciaux, résistants à la corrosion et aux hautes températures, sont également fournis pour des traitements très spécifiques.
Leur système de construction modulaire, à géométrie conique ou cylindrique, permet l’échange de pièces entre hydrocyclones de divers types et matériaux de construction, et de sélectionner ainsi le modèle d’hydrocyclone qui convient le mieux pour une application spécifique.

Applications

Les Hydrocyclones Hydrovortex sont employés dans les applications les plus diverses:

Le Lavage de sables, en éliminant des particules nocives inférieures à 50-150 microns .
La Récupération de sables fins, perdus dans le trop-plein d’équipements de lavage inefficaces ou périmés.
La Production de deux sables et de Sables ultrafins.
La classification de solides, dans la fourchette de 10-300 microns, comme dans des circuits de mouture et pré-concentration de minerais.
L’Épaississement de pulpes, avant les étapes de concentration.
La Clarification partielle d’effluents.
Les Circuits de lavage à contre-courant.
La Désulfuration des gaz de combustion (FGD) de centrales thermiques.

Hydrocyclones 3426

Hydrocyclones 3455

Hydrocyclones télécharger 3339

Fonctionnement

La principale fonction de l’Hydrocyclone Hydrovortex est celle de séparer les solides en suspension dans un flux de la pulpe d’alimentation, en deux fractions, une qui accompagne le flux dit « décharge », qui contient en suspension les solides plus gros qu’une taille donnée de coupe, et une autre fraction, qui accompagne le flux dit « trop-plein », qui contient en suspension les solides plus fins que cette taille.

Les plus grosses particules tournent près de la paroi, sous l’effet de l’accélération centrifuge, et sont évacuées à travers la buse sous forme de pulpe épaisse. Vu les dimensions réduites de cette buse, seulement une partie de la suspension est déchargée et il se crée au sommet inférieur un « tourbillon secondaire » de trajectoire ascendante, dans lequel se produit la séparation parce que c’est en ce point que se produisent les plus grandes accélérations tangentielles. Ce courant entraîne vers le trop-plein les particules fines avec la plus grande part du liquide, qui se décharge à travers un tube central situé dans le corps cylindrique supérieur de l’hydrocyclone. Pour ajuster la taille de séparation des particules solides entre 10 et 500 microns, il faut réguler l’accélération du tourbillon et modifier la géométrie ou les tuyauteries de l’hydrocyclone.

Hydrocyclones à fond plat

Les hydrocyclones cylindriques à décharge centrale, dits Hydrocyclones à fond plat, ou leur acronyme CBC (Circulating Bed Classifier), présentent des caractéristiques spécifiques qui les différencient des hydrocyclones coniques conventionnels par leur capacité d’atteindre des tailles de coupe plus grosses, et de présenter en outre une opération plus stable face à des variations dans les conditions d’alimentation, en particulier dans la concentration de solides. Dans les hydrocyclones CBC, un troisième courant se crée, qui génère un lit fluide de particules solides dans le fond, lesquelles restent en mouvement entre la périphérie de l’hydrocyclone et l’orifice central de décharge. Ce courant est essentiel pour éviter le blocage de la décharge de gros présentant de hautes valeurs de concentration de solides. Leur principale application se trouve dans la production de sables à granulométrie spéciale.

Demandez nous des informations.