Laveur à Pales Rotaryflux

Le Laveur à pales AMP est une machine projetée pour traiter les agrégats d’une taille maximum de 80 – 100 mm qui contiennent des argiles ou autres terres contenant un certain pourcentage de fins. Son utilisation est conseillée quand le lavage traditionnel, au moyen de rampes d’arrosage installées sur des cribles, par exemple, est insuffisant pour obtenir des produits qui remplissent les spécifications nécessaires pour être utilisées dans la production de bétons hydrauliques et d’agglomérés bitumineux.

Construction

Le Laveur à pales AMP désagrège les terres et les argiles contenues dans le matériau alimenté tout venant, grâce à l’attrition forcée et continue générée par les deux rotors dotés de pales que comporte l’équipement, lesquels tournent en sens inverse. La longueur de la machine est déterminée d’après la quantité et le type de polluants présents dans l’agrégat. Il est possible d’ajuster divers paramètres en vue d’une meilleure opération, dont la vitesse d’avance de l’agrégat, en agissant soit sur la vitesse de rotation des rotors ou sur l’inclinaison de la machine.

Auge rectangulaire de grande robustesse, construite en tôle d’acier mécano-soudée qui supporte deux rotors fabriqués à base de tube d’acier de dimensions et épaisseur pertinentes, auxquels sont soudés un certain nombre de porte-pales. Les pales sont fabriquées dans un alliage de chrome – molybdène qui garantit une résistance maximum à l’usure, et sont montées sur les porte-pales au moyen de vis, ce qui permet de les substituer très facilement et rapidement.

Le mouvement des rotors se produit au moyen d’un ensemble de commande formé d’un réducteur épicycloïdal surdimensionné accouplé au moteur (poulie trapézoïdale, accouplement hydraulique et courroies de transmission), auquel est accouplé un pignon qui s’engrène sur deux couronnes dentées, en assurant ainsi un parfait synchronisme des deux axes.

Fonctionnement

Peu après la mise en marche de la machine, se forme sur le fond une couche d’agrégat qui protège le caisson de la machine contre l’usure produite par le déplacement de l’agrégat vers le point de décharge situé dans le haut de l’unité. Sur ce fond, un collecteur à buses d’injection d’eau est généralement installé, afin de maintenir cette couche fluide pour ainsi réduire le frottement du matériau lors de son avance et la consommation d’énergie.

Le Laveur à pales AMP, en raison de son principe de conception et de son mouvement parfaitement équilibré, est exempt de vibrations, ce qui permet de l’installer sur la même structure que celle qui supporte le crible qui reçoit le matériau de l’unité pour le classer et le clarifier.

Demandez nous des informations.